Il y quelques mois, Valérie Boyer, députée UMP des Bouches-du-Rhône, proposait une loi pour indiquer sur les photos de presse la mention « Photographie retouchée afin de modifier l’apparence corporelle d’une personne ». Son objectif était bien évidemment de protéger les jeunes files de l’image parfaite que l’on se fait de nos stars préférées.

Suite à mon intérêt grandissant pour la retouche photo au travers d’une rubrique que j’ai créé sur le blog d’Easyflyer pour montrer des exemples de retouches photos « Photoshop Makeover »,  j’ai voulu m’intéresser aux conséquences que peuvent avoir ces pratiques.

 

Nous avons tous besoin de rêve !

Je ne suis pas contre les photos retouchées … bien au contraire … Quand on lit un magazine, quand on regarde une publicité nous avons besoin de cette image parfaite qui nous fait tous oublier la réalité. C’est d’ailleurs cette image qui nous pousse à l’achat et nous donne envie de consommer. Il faut bien reconnaître qu’un mannequin non retouchée pour une publicité de cosmétiques mettrait bien moins en valeur la marque concernée. Il y a effectivement des marques qui vont jouer sur le naturel et les rondeurs des femmes pour créer une rupture avec le reste des campagnes existantes et ainsi augmenter leur audience … mais cette pratique reste marginale et surtout stratégique … rien d’utopique là dedans !

Mentionner, c’est protéger !

Comme vous pourrez le voir dans un des reportages, 99% des photos sont retouchées. Il est donc important de signaler que les photos utilisées ne sont pas naturelles. « Des jeunes filles notamment, ne font pas la différence entre le virtuel et le réel, ce qui nourrit des complexe dès le plus jeune âge », il est donc important de protéger cette communauté d’ados sensible aux images qu’elle peut voir.

Omettre c’est mentir !

Sans cette mention « photo retouchée », l’organe de presse ment en quelque sorte à son public. Laisser le doute, c’est laisser la possibilité de tromper une partie du public sur la nature des photos utilisées.

On peut aimer les photos retouchées et être pour l’ajout d’une mention qui le précise. C’est mon avis … En faisait des recherches, j’ai trouvé de nombreux articles, pétitions et autres absurdités contre cette loi … Je trouve ça tout simplement inadmissible. Ne pas vouloir de cette loi, c’est ignorer les jeunes filles qui pourraient se laisser tromper par ces photographies.

Pour finir voici deux reportages qui nous expliquent comment et pourquoi les photos sont retouchées et l’intérêt qu’il y aurait à le préciser.