Je viens de regarder sur You tube, Le Film Home, de Yann Athus Bertrand, François Henri Pinault et Luc Besson. Ce projet de plus deux ans a vu sa finalité hier à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement.

 

Quand on parle d’environnement, tout le monde est touché … que l’on soit responsable ou victime, d’ailleurs ! Ce film a donc été projeté simultanément dans 130 pays au travers de plusieurs canaux (Télé, Cinéma, DVD, Internet, …)

 

Habituellement, et je n’en suis pas fière, l’environnement n’est pas un domaine qui me touche ! Mais j’ai eu envie de comprendre les enjeux de notre futur proche, c’est pourquoi j’ai regardé attentivement ce film. C’est bien la moindre des choses que de s’y intéresser !

 

Je recommande à ceux qui ne l’ont pas vu … et même si ça vous saoule de faire l’effort de le regarder (et en entier) … sans s’arrêter au premier 1/4 d’heure un peu lourd à mon goût.

 

J’ai été « frappé » par de nombreuses images et des chiffres alarmants mais ce qui m’a le plus marqué c’est l’échelle de temps … dans 10 ans … dans 20 ans … dans 50 ans …

 

J’ai eu l’impression dans le film que les réalisateurs ont voulu mettre en avant notre surconsommation comme unique problème à la dégradation de l’environnement mais qu’il y aussi un phénomène de surpopulation en filigrane que l’on constate tout au long du film … Après les panneaux solaires et le commerce équitable, va t-on parler de politique d’enfant unique au niveau mondial ?

 

La théorie de la main invisible développé par A. Smith qui dit que la recherche de l’intérêt personnel contribue à l’intérêt commun. (En savoir +) n’est malheureusement pas valable dans le milieu naturel mais uniquement dans le domaine économique.

Pour voir le film en entier c’est par ici

 

Ils en parlent :

 

  • Le canard du coin
  • Alterinfo
  • Greenzer